mercredi 16 avril 2014

L'AVION DU LAC sur France 3

La belle de mai... 

L'avion du lac sera diffusé sur France 3 national le 05 mai 2014 à 23h55















Le radio de bord Otto Steinbach, survivant du crash de l'avion. 


Le 30 mars 1943, un avion de la Luftwaffe s'écrase au-dessus du lac du Bourget. A son bord, quatre aviateurs. Les pêcheurs des alentours courent à leur secours. 70 ans après, l'épave repose toujours au fond du lac. Personne n'a oublié l'accident et ses conséquences. 
Quelques jours auparavant, une vingtaine de jeunes Français sont arrêtés de l'autre côté du lac. Ils fuyaient le Service du Travail Obligatoire. Ils sont transférés sur un chantier à Lorient. Le jeune homme à l'initiative du maquis ne reviendra jamais chez lui. 
A travers deux portraits de jeunesse se faisant face pendant la guerre, L'avion du lac nous ramène au coeur du conflit. 

Quelques réactions de spectateurs suite à l'avant-première: 

"Ce mot pour vous dire que le film que vous avez réalisé nous a ravis, et nous sommes tout admiratifs devant le résultat de votre travail où beauté,  justesse et humanité se rejoignent. Toutes nos félicitations et notre gratitude de nous y avoir conviés. La salle était comble, je pense que vous avez bien senti que nous étions tous interpellés..." R. Carrère, historienne

"Bravo pour votre film, du beau travail. Il vous ressemble, il laisse passer beaucoup d’émotion." L. Renchet

"Encore bravo et merci pour votre réalisation sur un sujet vraiment si particulier. 
Vous avez fait un travail de recherche formidable, vous avez su au travers des témoignages, apporter une émotion particulière sur un sujet si difficile à traiter. Même si l’ennemi d’hier était allemand, il n’en reste pas moins que le problème reste franco-français dans une France divisée par ce conflit. Vous avez pu constater par vous même à quel point certaines personnes sont encore à fleur de peau. Pour autant, je suis sensible au devoir de mémoire pour le respect de nos parents et ceux qui nous succèderont. Il ne faut pas oublier notre histoire commune et vous le faites particulièrement bien.
Merci à vous" F. Rousseau



Aucun commentaire:

Publier un commentaire